Ragout de patte de Maman Cecile Janvier

Évaluation de la recette:

Nombre d’évaluations: 0

ragout-porc

 

 

 

 

 

Description : Ragout de patte de Maman Cecile Janvier

Ingrédients :

–      Pour les boulettes : lard haché et steak haché

–                1 cuisseau (bout de la fesse avec partie de la patte arrière)

–                bouts de pattes (avant ou arrière) sur mon paquet c’était inscrit JARRETS DE PORC

–                ÉPICES : – sel – poivre – clou moulu – cannelle moulue – sel ou poudre d’ail – sel ou poudre d’oignon

–                1 ou 2 gros oignons

–                1 œuf ou 2

–                farine grillée (maison)

–                farine blanche ordinaire

Préparation et service :     

Dans un grand chaudron, faire bouillir de l’eau que vous assaisonnez au goût des épices plus haut et d’un ou 2 oignons coupés en gros morceaux.

Lorsque bouillie, y mettre votre cuisseau et pattes jusqu’à ce que le tout soit bien cuit.

Dépendamment de la quantité que vous ferez et la capacité de vos chaudrons, vous pouvez avoir besoin de 2 chaudrons.

Sortir les viandes, les dégraisser et désosser et gardez d’assez gros morceaux de viande, ne pas les couper trop petits parce que lorsque l’on dégèle un ragoût qui a été gelé, si les morceaux sont trop petits, on risque que la viande s’effiloche.

IMPORTANT : conservez tout votre bouillon et si vous pensez en manquer, allongez-le dès maintenant avec eau bouillante et épices au goût.

Mélangez les viandes hachées avec 1 ou 2 œufs dépendamment de la quantité, les assaisonner au goût mais légèrement (moins que l’eau de cuisson) avec les épices plus haut et sans oignon et façonnez des boulettes de la grosseur que vous désirez.

Mettez de la farine blanche (non grillée) dans un sac de plastique moyen pour enfariner une vingtaine de boulettes à la fois et faire saisir les boulettes de chaque côté (pour qu’il y ait une petite croûte, mais ne pas cuire complètement) dans une poêle avec beurre ou margarine et un peu d’huile aussi.

Vous finissez la cuisson des boulettes dans le bouillon de cuisson des autres viandes que vous avez conservé.

Mettre les boulettes de côté et coulez le bouillon.

Faites bouillir le bouillon, ajustez l’assaisonnement s’il y a lieu et l’épaissir avec la farine grillée maison (délayée dans de l’eau froide).

Ne pas épaissir trop parce que lorsque qu’on le réchauffe, qu’il ait été congelé ou non, ça épaissir encore.

Revérifiez l’assaisonnement et ajustez à votre goût.

Mettre toutes vos viandes dans la sauce, boulettes comprises, mélangez le tout et laisser 1 à 2 heures sur le rond chaud mais fermé pour permettre aux goûts de se mêler.

Bon appétit et surtout bon courage, c’est assez long. Nos Grand-mères avaient cette patience

Auteur : Céline Arbour